Rechercher

Mon CMO m'a tué !

#marketing #management #croissance #CMO



C’est l’histoire de Julien, 32 ans, brillant et fondateur d’une entreprise tout aussi brillante !


Première levée de fonds en poche, il est décidé, c’est le moment de mettre le paquet sur le marketing ! Il nous raconte…


Toute ressemblance avec des centaines d’histoires vraies n’est pas fortuite 😉


« Il a 27 ans, il a pas moins de 2 ans d’expérience ! Et ouais, ça en impose non ?

Il a aussi de sérieux stages à son actif, il sort d’une grande école, j’ai trouvé mon CHIEF MARKETING OFFICER !


L’entreprise démarre fort, et en bon Founder & CEO, je sais qu’il me faut accélérer et surtout structurer pour accélérer… Petit budget dégagé, j’ai le salaire d’un junior ++ et une petite enveloppe pour l’année, on vient de lever des fonds, c’est le moment ! Il aura largement de quoi nous propulser en première page de google, et obtenir le label « meilleur produit de l’année of the world and even more… ».


Premier jour, mon jeune CMO est enthousiasmant, touche-à-tout, ultra-connecté. Il source toutes sortes de solutions toutes aussi confidentielles que puissantes en freemium. Il connait tout sur la Data grâce au blog Dataminersinonrien.io, tout sur les CRM grâce au dernier livre blanc de Salesforce, tout au webdesign grâce à sa cousine qui est en 3ème année graphiste à Toulouse… J’ai ma perle rare !


Et les semaines qui suivent ne le démentent pas : il dépote, tous les projets sont menés de front, si vite que j’ai même du mal à suivre. Les Appels d’Offres s’enchaînent, bordés par de magnifiques cahiers des charges de 15 pages minimum, si beau que je les encadrerais bien dans mon bureau… Je suis en confiance.


- Pour mon site web : le prof de la cousine est « partner avec un pro de l’UX » (concept encore nébuleux mais incontournable dans toute la littérature Marketing sur le web, je suis rassuré, on sera à la page). Il nous convint aisément de partir sur un CMS sur-mesure développé rien que pour nous, et pour un budget hyper raisonnable. On aura plein d’animations sur les pages, même de la vidéo, ça sera impactant, comment refuser ?!


- Pour mon CRM, on part sur un nouvel acteur émergent, avec une ergonomie de sa plateforme à couper le souffle. C’est mon CCO (CHIEF COMMERCIAL OFFICER) qui va être content depuis le temps qu’il me demande de sortir d’Excel, je le laisse maître du projet.


- Pour mes emailings, clés de notre stratégie d’acquisition, on prend la Rolls Royce ! Le leader de la génération de lead. La démo est formelle, l’outils sait tout faire, et automatiquement. Un nouveau client ? Et bam ! lI recevra un email de bienvenue… Un nouveau prospect dans l’industrie ? Et bam ! Il recevra notre Offre Spéciale Grande Industrie… Ils ne pourront plus nous échapper grâce à cette arme de prospection massive. Bon… le budget est vraiment au-dessus de ce qu’on avait prévu, mais la promesse est là. C’est mon COO (CHIEF OPERATION OFFICER) qui aura quelques cheveux blancs avec tous ces clients ! Tant mieux !


Quelques semaines plus tard… Le nouveau site web est lancé …


« C’est normal ce grand bandeau qui apparait et qui ne disparait plus jamais ? C’est l’UX ? Ah… je connais pas bien mais j’aurais parié que ça devait faciliter la lecture du site et non cacher le corps de texte…


Bon, on vient de signer un très beau partenariat avec un nouveau réseau de distribution, il faudra créer une nouvelle section sur le site pour accompagner le lancement… Ah…pas possible sans dév’ ? vraiment ? Combien ? Va pour le nouveau budget de développement, dommage qu’un site tout neuf ne soit pas plus évolutif quand même, non ? C’est pour l’optimisation SEO ? Hummm… ça me surprend un peu… »


Quelques semaines plus tard… Le nouveau CRM est lancé en même temps que la nouvelle suite Marketing …


« Bon, et notre campagne automatique de bienvenue, on a les premiers résultats ? Pas encore lancée ? Comment ça l’intégration de l’outils n’est FINALEMENT pas possible avec le tout nouveau CRM !!! 3 mois pour changer de Suite Marketing ??? »


On arrête là ?


Ok on caricature un peu ici ! Mais ce qu’il faut en retenir, c’est que ça arrive, et même aux meilleurs entrepreneurs !


Choisir et déployer des outils marketing, tester et évaluer la fiabilité de partenaires, vérifier la pérennité et l’évolutivité de solutions au regard d’une croissance pleine d’inconnues, équilibrer l’effort budgétaire au regard de la structure de l’entreprise… c’est l’affaire d’une personne expérimentée.

Tout cela parait tellement évident a posteriori mais tout entrepreneur sait que la croissance est un moment aussi positif que dangereux pour une entreprise, et qu’on ne peut pas avoir l’œil sur tout…


La morale de cette fable Marketing ?


Frappée au coin du bon sens, il nous parait essentiel de la rappeler ! 😉


Oui, il faut structurer et déployer rapidement ses cycles d’acquisition et de conversion.


Oui, il est essentiel de recruter pour avoir au sein de l’équipe une personne 100% dédiée à cette activité.


En revanche, il est impératif d’encadrer cette personne, de suivre attentivement ses projets clé. Et si vous ne pouvez pas assurer cet accompagnement, faute de temps ou simplement d’expérience marketing, faites accompagner votre jeune CMO : c’est sur des rails qu’il s’épanouira et aidera au mieux votre croissance.


Et vous, où en êtes-vous dans la mise en place de votre équipe Marketing ?


Parlons-en !

63 vues

Place Dauphine est une jeune agence Marketing spécialisée dans l'accompagnement de Start-up, TPE et PME, pour structurer leur activité Marketing. 

Au fait, pourquoi "Place Dauphine" ? 

On vous raconte tout très prochainement ! 

Pour être les premiers à rompre cet insupportable suspense, inscrivez-vous dès maintenant à nos publications ;-)

Vous êtes les bienvenus !

 

A notre siège : 

50 route de la Reine, à Boulogne-Billancourt

Dans l'une de nos antennes parisiennes :

Haussmann - 29-31 Rue de Courcelles, 75008 Paris

Bienfaisance -  44-46 rue de la Bienfaisance, 75008 Paris

La Défense - Tour First, 92037 Paris La défense

  • Blanc LinkedIn Icône